Age of empire III

 Note Vince : 5

 Note moyenne :

 Nb joueur : 2 à 5 (6)

 Parties jouées : 4 à 5

  Durée : 150 min

 Règle : 15 min

 

  Avis : Bon jeu, mélange de Caylus et d’un jeu de conquête/majorité, le résultat est très réussi, ce qui est rare pour des adaptations de jeu vidéo (avec lequel ce jeu de soc’ n’a que très peu de point commun d’ailleurs !).

 Par contre j’ai été choqué par le coté commerçant de l’extension 6 joueurs, coûtant une dizaine d’euros (pour quelques pions blancs supplémentaires) alors que le plateau est prévu d’entrée de jeu pour 6 joueurs. Pourquoi ne pas avoir inclus ces pions supplémentaires directement dans la boite de base ? Un jeu à 6 joueurs c’est relativement rare, il faut en profiter !

 Stratégie & Tactique : Bien que la victoire se joue sur les points de victoires cumulés tout au long de la partie, l’argent reste le moteur du jeu. Veillez donc a toujours en avoir (si possible de façon à acheter un bâtiment environ 2 tours sur 3).

 Pour cela plusieurs façons :

-         Acheter des bâtiments qui rapportent de l’or, cela peut être le thème de vos achats de bâtiment lors des 2 premiers ages : le bâtiment +20$ en instantané, celui à +5$ par tour, et celui à +10$ par tour. Pour celui du 3eme age, il arrive un peu tard et on le prendra plutôt pour ses points de victoire, ou alors si vous avez pu acheter le bâtiment qui donne 1PV/5$.

-         Envoyer régulièrement des marchands dans le nouveau monde (+5$). Récupérer des marchands soit en spécialisant des colons de base, soit en récupérant rapidement un bâtiment vous donnant un marchand par tour.

En complément de ces deux méthodes vous gagnerez aussi de l’argent à l’aide des tuiles ressources gagnées, et aussi grâce aux territoires conquis. Attention néanmoins, ces 2 méthodes (pillage et tuiles ressource) ne permettent pas, selon moi, de gagner assez d’argent régulièrement pendant toute la partie : il vous faudra donc récupérer quelques $ de plus par l’une des deux méthodes décrites ci-dessus.

 Pour ce qui est des PV, je pense que l’on ne peut pas gagner sans récupérer quelques PV sur le nouveau monde. D’ailleurs j’en profite pour souligner l’avantage du missionnaire qui permet d’occuper la carte de façon importante sans pour autant trop perdre de temps/colons.

 D’ailleurs, niveau bâtiment, celui qui permet de ramener un colon de plus avec chacun de vos missionnaires m’a semblé très fort (un top s’il est couplé avec le bâtiment qui vous donne un missionnaire par tour). Sur 3 parties que j’ai faites le vainqueur avait pris ce bâtiment (avec ou sans celui qui donne un missionnaire à chaque tour), mais bon c’est peut être un hasard !

 Niveau spécialisation des colons, lors des 2/3 premiers tours, je pense que c’est le marchand le plus intéressant en premier, pour le milieu et la fin de partie, je dirai que le missionnaire est le mieux. A adapter à votre situation et aux cases encore libres bien sûr !

 Garder toujours à l’esprit que AoE III est avant tout un jeu de gestion, avec un peu de combat dedans. C'est-à-dire que les soldats et les combats ne sont là que pour régler 2 ou 3 situations tendues, et que la méthode guerrière pendant toute la partie est perdante.

 Lors d’une des parties que j’ai faites, Johan (qui a gagné) a fait l’impasse sur les tuiles denrées/ressources : surprenant mais cela paye, à mon avis, si personne d’autre ne fait pareil !

 C'est-à-dire qu’il n’est jamais allé sur les cases qui rapportent une tuile ressource (et donc aussi faire l’impasse sur la case pour récupérer le bateau) et qui sont souvent très convoitées lors du début de chaque phase placement. Cela lui a permis donc, de presque toujours être bien placé dans les autres cases où il y a souvent concurrence (l’achat de bâtiment et la spécialisation des colons de base), indépendamment de l’ordre du tour. Pour l’argent, il a réussit à souvent spécialiser des marchands, qui ont été envoyé dans le nouveau monde (+5$) + l’achat des bâtiments rapportant +5$ et +10$ par tour … si on ajoute une bonne présence dans le nouveau monde, et l’affaire est jouée ! Encore une fois je pense que cela paye si personne d’autre ne fait pareil, car cela permet d’avoir toujours un choix d’avance par rapport aux autres qui luttent pour les ressources en premier.